Connectez-vous S'inscrire
Salamnews
Sport

Regragui : « L’accompagnement mental est indispensable »

Spécialiste de la gestion mentale des sportifs de haut niveau, Mohamed Regragui utilise l’hypnothérapie pour mieux aider les joueurs de football à appréhender leur environnement ainsi qu’à optimiser leurs performances. Cet ancien joueur au parcours atypique, passé par Saint-Étienne, le Portugal et le Bangladesh, séduit déjà quelques clubs professionnels qui voient la possibilité de mieux accompagner les carrières des footballeurs, parfois...

Samir Khiat : « Le mercato est un jeu »

FOOTBALL. Quel joueur le Paris-Saint-Germain va-t-il recruter ? Ou alors Cristiano Ronaldo va-t-il quitter le Real Madrid ?... Le marché des transferts, ou plus communément le mercato, embrase le football. S’agissant des transactions entre les clubs, les agents des joueurs sont au coeur du système. Reconnu dans la profession, Samir Khiat, agent agréé par la FIFA, nous éclaire sur les coulisses d’un univers très particulier. Entretien.

Les vies de Noah

C’était il y a (déjà) 30 ans. Le 5 juin 1983, Yannick Noah remporte Roland-Garros face au Suédois Wilander. Il devient le premier Français vainqueur de ce tournoi depuis 37 ans. Trente ans après, aucun représentant français ne l’a remporté. Mais Yannick Noah, c’est plus qu’un joueur de tennis… ENGAGEMENT. Les images sont passées en boucle : le retour de service de Wilander est dehors. Yannick Noah s’agenouille sur la terre battue de...

Anthar Yahia : « Seule la maturité nous aide »

FOOTBALL. Capitaine de l’Algérie au Mondial 2010, et actuel joueur de l’Espérance Tunis, Anthar Yahia a successivement évolué en France, en Allemagne, en Arabie Saoudite et en Tunisie. À 33 ans, le défenseur central a accepté de se livrer sur son riche parcours. Confidences.

L’Afrique du Nord est à l’ouest

L’Algérie, le Maroc et la Tunisie n’ont pas tenu leur rang lors de cette CAN 2013. Les trois sélections du Maghreb ont été éliminées dès le premier tour de la compétition. Un nouvel échec pour l’Afrique du Nord, qui a largement été dominée par l’Afrique subsaharienne.

De Rachid Mekhloufi à Zinedine Zidane

50 ans que l’Algérie et la France se sont séparées. Si les deux pays n’ont pas encore exorcisé tous les cadavres du passé sur le plan politique, le sport fait exception. La France s’est construite et reconstruite en comptant sur ses migrants. Parmi eux, les Algériens occupent une place de choix. Histoire. CATALYSEUR. L’Algérie a toujours été une grande source de recrutement pour le sport français et le football en particulier....

To BeIN or not to BeIN Sport

Le Qatar aime le sport. Après avoir investi des millions d’euros dans le Paris-Saint-Germain (PSG), le puissant émirat, à travers son bras « armé » Al-Jazeera, vient de créer une chaîne sportive en France : BeIN Sport. Explications. Télévision « La Ligue des champions, c’est en direct sur BeIN Sport ». Par la magie de la télé et… de l’argent, ces mots sont prononcés en boucle sur les écrans de BeIN Sport 1 et 2 par la...

Euro 2012 : la génération 87 au pouvoir

Oubliée en 2010, la génération 1987 est remise sur les rails par le sélectionneur des Bleus, Laurent Blanc. Karim Benzema, Samir Nasri, Jérémy Ménez et Hatem Ben Arfa doivent incarner le renouveau du football français. À eux quatre, désormais, d’être fantastiques et de confirmer lors de l’Euro 2012, qui se dispute en Pologne et en Ukraine, du 8 juin au 1er juillet. Retour sur les trajectoires contrastées de quatre surdoués.

Jackson Richardson : « La France a toujours su rebondir »

Emblème du handball mondial, Jackson Richardson est un des plus grands sportifs que la France ait produits. En club ou avec les Bleus, le Réunionnais a tout gagné. À deux mois des JO de Londres, celui qui fut le porte-drapeau de la France en 2004, à Athènes, croit en une victoire des Français. Confidences. Jackson Richardson : C’est un peu l’éternelle histoire du handball français. On n’a pas toujours su rebondir après les échecs....

Égypte, le football en martyr

Deux mois après la tragédie de Port-Saïd qui avait fait 74 morts, le football égyptien, à l’image d’un pays tourmenté par sa révolution, est en deuil. À l’arrêt, les supporters et le pays réclament justice et explications.

La France, en 5 majeurs

Alors que la saison NBA bat son plein, ils sont plusieurs basketteurs français à réussir à s’imposer dans le Championnat de basket le plus exigeant et le plus spectaculaire de la planète. Revue d’effectif.

Le sport, ascenseur salarial

Des salaires astronomiques, une machine à fric : pendant que les Français se serrent la ceinture, le sport business tourne à plein à régime. Explications.

Le freestyle, terrain de liberté

En marge des terrains traditionnels, le football développe d’autres pratiques, d’autres codes. Dont le freestyle, qui consiste à créer des enchaînements de gestes techniques difficiles et qui rassemble un nombre croissant d’adeptes.

La Palestine occupe le terrain

Pour la première fois de son histoire, la Palestine a accueilli une rencontre de qualification pour la Coupe du monde. C’était le 3 juillet 2011, face à l’Afghanistan, dans la banlieue de Ramallah. Plus qu’un match de foot, ce jour-là, c’est l’espoir de tout peuple qui rêve d’un État indépendant qui fut incarné par onze joueurs. Quand le football montre le but…



Edito

Le temps de la justice

Mohammed Colin - 18/11/2021
Par un hasard du calendrier, les commémorations des attentats du 11 septembre 2001 ont coïncidé avec le début du procès hors norme des attaques du 13 novembre 2015. Deux traumatismes provoqués par la même idéologie mortifère, le jihadisme, mais qui font appel à deux visions différentes pour répandre la justice. Si les profils et les modes d’actions changent avec le temps, le terrorisme islamiste s’inscrit dans le temps long en mettant au défi l’État de droit de nos sociétés. Chaque attentat coche à deux objectifs simultanés tels le fameux effet « kiss-cool ». Outre le fait de semer l’effroi auprès des populations conformément à la nature intrinsèque du terrorisme, le but est aussi de prendre en défaut nos systèmes démocratiques en les conduisant à renier leurs valeurs. La suspicion généralisée, la production de lois et de tribunaux d’exception sont des dommages qui font partie intégrante de leur stratégie. Le second effet serait donc une sorte de pousse à la faute qui soutiendrait l’idée que notre système démocratique n’est pas si vertueux qu’il n’y parait. C’est dans ce sens que la réponse va-t-en-guerre de Bush au Moyen-Orient après le 11-Septembre et son incapacité à traduire, 20 ans après, les inculpés devant un tribunal digne des standards de justice d’un État démocratique constituent de graves erreurs qui profitent aux jihadistes. En France, six ans après l’horreur du 13-Novembre, c’est une autre approche qui nous guide. Celle de la justice encadrée par notre État de droit. Face au déchaînement de violence qui a fait 131 morts, nous répondons par neuf mois d’un procès historique minutieusement préparé dans lequel sont jugés 20 accusés. Il représente une étape importante dans le processus de résilience des victimes directes mais aussi pour la communauté nationale. La captation vidéo entière du procès constituera un matériau d’importance pour la postérité. Une leçon pour les futures générations que le respect de l’Etat de droit doit demeurer notre boussole.