Connectez-vous S'inscrire
Salamnews
De vous à nous

Perturbations 2

« J’AI PAS MAL HÉSITÉ À VOUS ÉCRIRE, MAIS JE ME SENS MAL et j’ai besoin d’un avis extérieur. Deux amis de ma cité évoluent d’une façon bizarre : quand  on est en groupe, ils donnent des leçons de bon comportement, nous reprochent d’écouter certaines musiques, ont des avis sur tout et s’abritent derrière une attitude supérieure, sûrs qu’ils sont dans le vrai. Seulement, quand je les vois dans l’intimité, je m’aperçois...

L’amour et le mariage 2

« J’AIMERAIS AVOIR VOTRE OPINION. UN FRÈRE EST VENU ME DEMANDER EN MARIAGE et a eu l’accord de mes parents mais depuis ce jour il a du mal à trouver du travail, un appartement, etc. Dès que cela devient compliqué, il décide de se rétracter et quand il se rend compte qu’il risque de passer à côté de quelque chose qu’Allah lui a donné, du coup il revient sur ses paroles. Mais, entre-temps, on m’a présenté d’autres frères qui ne sont pas aussi...

L’amour et le mariage

« MES PARENTS SONT MARIÉS DEPUIS 28 ANS ET ONT 4 ENFANTS. Depuis plusieurs mois, le comportement de ma mère avec mon père a changé. Elle est distante, elle ne communique plus avec lui comme avant et ne se préoccupe pas de lui. Quand mon père essaye de lui parler, elle s’énerve. Mon père est un bon père de famille et un bon musulman. Elle dit qu’elle ne l’aime pas, que c’est son père qui l’a forcée à se marier et que depuis toutes ces années...

Nouer des relations 2

« JE SUIS UNE FEMME DE 30 ANS, JE TRAVAILLE, je finis mes études de doctorat mais je suis célibataire ! Cela me stresse d’autant plus qu’on me dit : “T’es encore seule ? C’est pas normal !” Je me sens “diminuée”, il manque quelque chose dans ma vie et j’ai l’impression que je resterai toujours seule ! Les rares amis que j’ai eus m’ont déçue... Depuis quelques mois, je fréquente quelqu’un mais cela s’avère impossible entre nous (histoires...

Nouer des relations 1

« MA COUSINE A UNE AMIE MUSULMANE avec qui elle est allée à La Mecque. Elle m’a confié que, face à cette femme, elle ressent de l’attachement, sans trop comprendre de quoi il s’agit. Elle n’a pas de gestes déplacés et cette amie musulmane l’apprécie. Est-ce un djinn amoureux qui la hante ? Elle n’a aucun désir charnel, juste de l’attachement. Ma cousine a été touchée par le fait que cette amie s’occupe des gens défavorisés, cause qu’elle défend...


Edito

Pédagogie

Mohammed Colin - 16/09/2019
SMS, notifications diverses et variées de Snapchat, Instagram, WhatsApp, capsules vidéo sur Facebook... Plus que jamais, nous sommes quotidiennement submergés de vérités toutes faites. Des messages souvent courts mais chargés en émotion, qui ont pour but de capter notre attention. Ces sollicitations, qui se renouvellent à une vitesse affolante, peuvent avoir des conséquences redoutables sur la consommation de l’information. Les esprits les moins structurés sont davantage perméables aux infox et aux manipulations en tous genres. Dans ce contexte, se méfier des fausses évidences en matière religieuse est une attitude indispensable pour se prémunir contre l’embrigadement de la pensée. C’est l’objectif assigné au nouveau programme « La Casa del Hikma », produit par et diffusé sur Saphirnews.com. Il faut restituer la complexité aux discours afférents au religieux. Mais surtout, il faut accompagner l’effort théologique par une pédagogie qui puisse toucher les masses, créer l’interface entre les intellectuels de l’islam et les jeunes musulmans en quête de sens. Car il est nécessaire que ces deux mondes aujourd’hui totalement parallèles puissent se rencontrer et se nourrir l’un de l’autre. Ainsi, nous pourrons battre en brèche les préjugés qui obscurcissent la compréhension des textes. L’islamologue Michaël Privot souligne, à juste titre, les sacrifices réalisés par de nombreux musulmans au nom d’une certaine compréhension de l’islam aux coûts humains, psychologiques et sociales faramineux. Quel gâchis !