Connectez-vous S'inscrire
Salamnews
A propos

Vous trouverez dans cette politique de confidentialité les informations sur la manière dont Salamnews.fr et ses partenaires utilisent et protègent les données que vous transmettez.


Vous pouvez consulter notre site web sans communiquer aucune information personnelle vous concernant, et vous n’avez aucune obligation de nous transmettre ces informations.

Cependant,  un espace personnel est proposé gracieusement à nos lecteurs. Cet espace vous permet d'avoir accès à certains de nos services (petites annonces, commentaires d’articles). 

Un formulaire d’inscription offre à tous nos lecteurs la possibilité de s’inscrire. Les informations obligatoires demandées sont : genre, nom, prénom, date de naissance et e-mail. En fournissant ces informations, vous acceptez qu’elles soient traitées par Saphir Média et par ses partenaires qui appliquent tous la réglementation RGPD. Après l’inscription, le lecteur peut modifier ses informations et son mot de passe. 

Nos partenaires et nous-mêmes exploitons différentes technologies, telles que celle des cookies, et traitons vos données à caractère personnel, telles que les adresses IP et les identifiants de cookie, afin de personnaliser les publicités et les contenus en fonction de vos centres d’intérêt, d’évaluer la performance de ces publicités et contenus, et de recueillir des informations sur les publics qui les ont visionnés.

Nous utilisons les outils de Google Analytics pour nous aider à mesurer et étudier l'efficacité de notre contenu en ligne, à suivre les données analytiques sur le site et l'utilisation faite du site par les utilisateurs, de manière anonyme. 

Si vous ne souhaitez pas que notre site enregistre ces cookies dans votre navigateur, vous pouvez cliquer-ici

Ces cookies, déposés par des sociétés tierces, permettent de simplifier le partage des contenus de notre site avec d’autres personnes depuis vos comptes sur les réseaux sociaux.

Le site interagit notamment avec les plateformes suivantes :
- Facebook
- Twitter
- LinkedIn


Un Mensuel à fort Impact auprès des Français de culture musulmane
Salam, qui signifie «paix», est un mot plein de générosité ! C’est dans cet esprit que Salamnews, lancé en septembre 2008, parle des cultures musulmanes de France. Dans toutes leurs diversités mais aussi dans toutes leurs contributions au vivre-ensemble, volonté indispensable a nos sociétés toujours plus ouvertes et métissées.

Grâce a son contenu affinitaire, éthique et citoyen, Salamnews s’est imposé comme le premier gratuit des cultures musulmanes et comme le mensuel le plus largement distribué. (Source OJD)

Le contenu éditorial se veut fidèle aux principes laïcs et républicains de la France tout en étant ouvert aux réalités multiculturelles.

Une équipe expérimentée aux compétences complémentaires

Pionniers dans les médias de la diversité et spécialistes du fait musulman en Europe, les fondateurs Mohammed Colin et Mourad Latrech se sont associés au journaliste émérite Jean-René Huleu.

L’équipe dirigeante de Salamnews est constituée des fondateurs et de professionnels issus de la presse print et Web, de l’édition et du marketing. Elle s’adjoint les compétences d’un pool de journalistes venus d’horizons pluriels.





Edito

Une drôle de campagne

Mohammed Colin - 24/03/2022
On se souvient de la mise en garde d’Emmanuel Macron adressée en 2017 à Vladimir Poutine contre les actions russes de déstabilisation des élections françaises. Seulement 15 jours après son entrée en fonction à l’Élysée, Macron avait invité le président russe au château de Versailles sous le prétexte d’une exposition consacrée à Pierre le Grand afin d’amorcer une forme de détente tout en y abordant les sujets qui fâchent dont l’ingérence russe, la Syrie et l’Ukraine. Cinq ans plus tard, c’est encore la Russie qui vient semer la zizanie dans la campagne présidentielle, non pas cette fois-ci, sauf révélation ultérieure, par des « organes d’influence » et des cyberattaques mais par la guerre sur un Vieux continent marqué par les affres de deux guerres mondiales. Mais avant que la guerre en Ukraine ne vienne « percuter notre vie démocratique et la campagne électorale » selon les mots du chef de l’État, on voyait bien que depuis des mois, dans le contexte de crise sanitaire, la campagne était embourbée. De nombreux sondages montrent le désintérêt des Français. La présidentielle arrive seulement en 5e position des sujets abordés par les Français avec leurs proches, à domicile ou au travail ; une chute de 26 points par rapport à 2017 où l’on se remémore très bien les grands thèmes débattus comme la moralisation de la vie politique, le pouvoir d’achat, le Frexit. Là, rien ne semble imprimer dans l’opinion publique, pas même les propositions d’Eric Zemmour. Il aura peut-être fallu la guerre et son cortège de folies pour réveiller les Français et la vieille Europe. Ce qui est sûr, c’est que le prochain président français devra avoir le cuir suffisamment épais pour faire face aux brutalités croissantes de cette nouvelle époque.