Connectez-vous S'inscrire
Salamnews

11e semaine de rencontres islamo-chrétiennes




Conférences, marches interreligieuses, cafés-couples islamo-chrétiens, expos, concerts… Du 17 au 27 novembre, des dizaines de rendez-vous sont proposés dans toute la France à tous ceux qui veulent expérimenter une relation de fraternité dans le respect de la différence religieuse.

 

Des "cafés-couples" pour les foyers mixtes chrétiens-musulmans à Paris, à Lyon, à Marseille, la pièce Pierre et Mohamed , jouée en hommage à Mgr Pierre Claverie à Strasbourg et la tournée de "Noël au balcon, ramadan aux tisons" dans plusieurs communes d’Alsace, une visite guidée du cimetière musulman de Bobigny, la visite des lieux de cultes au Mans, une marche du "vivre ensemble" à Mulhouse, un colloque à l’institut catholique de Paris sur le thème "Chrétiens et musulmans face aux peurs véhiculées dans notre société", des conférences dans de nombreuses villes, des expositions, des concerts…  

Ces initiatives variées, studieuses, spirituelles, artistiques, conviviales sont organisées sur l’impulsion du Groupe d’Amitié islamo-chrétienne, en partenariat avec l’association des Amis de la Vie, le CCFD, le Secours Islamique, la société Saint-Vincent de Paul, Pax Christi pour la Palestine et plusieurs médias musulmans comme le site saphirnews.com, l'hebdomadaire Zaman France, ainsi que Salam News, "mensuel gratuit des cultures musulmanes". 

Les rencontres s’étendent désormais à d’autres pays d’Europe, notamment en Angleterre suite à la décision du gouvernement de créer une "Inter Faith Week " (semaine interreligieuse). Le Groupe d’Amitié islamo-chrétienne, cheville ouvrière de cette manifestation en France a recensé 34 rencontres dans six pays étrangers.

 

Nos rendez-vous, en partenariat avec les Amis de la Vie

Dominique Fonlupt, rédactrice en chef adjointe à La Vie et animatrice du réseau des Amis de la Vie, participe à une table ronde avec les partenaires médias musulmans de la Semaine de rencontre islamo-chrétienne, le 19 novembre de 16h à 17h à l'Institut catholique de Paris.

Laurent Grzybowski, journaliste à La Vie, participera à une rencontre-débat sur le thème : "La religion : trop compliquée pour les médias ?". Avec Selami Varlik, rédacteur en chef adoint de l'hebdomadaire Zaman France, branche française du quotidien turc Zaman,  Bernadette Sauvaget, présidente de l'Association de journalistes d'Information religieuse et Thomas Deltombe, auteur de l'islam imaginaire. Le 2 décembre à 19h00 dans les locaux de Zaman France, 72 rue Victor Hugo, 93500 Pantin, métro Eglise de Pantin.

Programme complet de la 11e semaine de rencontres islamo-chrétiennes à découvrir sursemaineseric.eu


Lien :
http://www.lavie.fr/religion/islam/11e-semaine-de-rencontres-islamo-chretiennes-15-11-2011-21869_20.php


DOMINIQUE FONLUPT le Mardi 15 Novembre 2011


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 28 Juin 2015 - 18:20 Religions du Monde sur RFI

Jeudi 12 Février 2015 - 09:29 Qui pour représenter les musulmans en France ?

Une | Press book | Archives | A propos | Les rubriques





Edito

Interdépendance

Mohammed Colin - 08/07/2021
Avec le reflux de l’épidémie, le déconfinement, les départs en vacances, c’est l’après-Covid qui s’annonce ! Un vague sentiment d’après-guerre semble se propager dans l’air. On prophétise l’arrivée de nouvelles années folles. On annonce un rugissement de l’économie. On parle même depuis quelques temps de « Covida », néologisme qui associe Covid et Movida, le nom donné au mouvement culturel espagnol qui a suivi les années d’émancipation de l’après-franquisme. Toutes ces espérances démontrent que le moral est au beau fixe. Elles sont aussi le signe de la résilience face à la crise sanitaire. Et c’est tant mieux, tant que nous n’oublions pas que cette terrible épreuve n’est pas terminée et qu’il nous faut demeurer vigilants comme en témoigne la propagation des variants, mais aussi qu’il nous faut en tirer des leçons. Se recaler avec la nature semble un enseignement indispensable pour le monde d’après. Nous avons bien vu que le virus empruntait les routes de la mondialisation sans avoir besoin de passeport pour passer les frontières. Le renforcement des organisations multilatérales est aussi indispensable. La solidarité envers les pays les moins dotés financièrement est une nécessité absolue, d’autant que leurs systèmes de santé défaillants entraînent des répercussions sur les pays les plus riches. Nous sommes donc interdépendants ! Il faut bien garder cela en tête au moment où les rivalités entre les superpuissances risquent de nous entraîner dans une variante de guerre froide, cette fois entre les États-Unis et la Chine. Le monde d’après a en réalité déjà commencé et le relâchement aussi.